Français

Cathédrale Saint-Sauveur à Bruges                                                            NL - EN - DE

Les racines les plus anciennes de la Cathédrale datent du 9ième siècle. Les parties principales de l'église sont bâties dans le style gothique qui est typique pour le bassin de l'Escaut au 14ième siècle.
Dans cette cathédrale, on peut y visiter les stalles de style gothique datant de 1430, la chaire de vérité de style Louis XVI, le coeur baroque avec le grand orgue, le chapel de saint Jacques (maintenant le baptistère) orné de peintures murales datant du fin du 14ième siècle au 1576, les peintures de l'école flamande (15ième - 18ième siècle), les tapisseries etc...
 

Heures d'ouverture

Eglise

Lundi - vendredi 10:00 - 13:00 14:00 - 17:30
Samedi 10:00 - 13:00 14:00 - 15:30
Dimanche 11:30 - 12:00 14:00 - 17:00

Trésor

Lundi - vendredi 14:00 - 17:00
Samedi fermé
Dimanche 14:00 - 17:00
 

+ Messes

Lundi - vendredi 18:00
Samedi 16:00
Dimanche 10:30

 

MEDITATION DEVANT UN CHEMIN DE CROIX

La «Méditation devant un Chemin de Croix» a été réalisée par Jac Bisschops de Bocholtz (°1952 Pays-Bas) dans les années 2008-2010.Les quinze stations du chemin de croix ont été peintes en trois fois cinq couleurs de fond: bleu ultramarin, ocre foncé, noir, blanc titane et or.


- Bleu ultramarin: couleur de l’ infini, l’ incommensurable, l’ insondable.
- Ocre foncé: couleur de la terre, du périssable.
- Noir: couleur de la nuit, l’ obscurité, la dégradation et la mort.
- Blanc titane: couleur de la pureté, la révélation de l’ immatériel.
- Or: couleur de la lumière céleste, de l’ élévation et la résurrection.

La composition du jeu des lignes verticales et horizontales, combinée avec la couleur de base de chaque station, nous révèle l’ essence même que chacune de ces stations du chemin de croix recèle. Selon Jac Bocholtz la contemplation des différentes stations du chemin de croix peut nous faire découvrir en quoi consiste toute méditation: un face à face avec notre condition humaine, un apaisement silencieux et une intériorisation devenue palpable.
A l’ origine de l’ œuvre de Jac Bisschops il y a la contemplation. Dans ses représentations abstraites, l’ artiste s’ astreint à des proportions rigoureuses s’ inspirant des règles du nombre d’ or. Usant de peu de moyens, mais en grande concentration, il applique à la tempera, à la caséine ou à l’ acrylique, de minces couches qui se superposent, jusqu’ à ce que l’ intensité de couleur souhaitée soit réalisée. Recherchant simplicité, harmonie et luminosité, l’ artiste s’ efforce d’ harmoniser idéalement les champs de couleur pour atteindre une résonance profonde qui touche l’ âme.

 

© Sint-Salvatorsparochie Brugge